Pour garder une santé optimale remplie de vitalité, notre alimentation et la composition de nos repas tiennent une place importante.

Les fruits et légumes devraient composer 50% de nos repas et collations.

Autrement dit, pas un repas sans fruits ou légumes !

Le reste de l’assiette sera composé de protéines 25 % (animales ou végétales) et/ou de féculents 25% (céréales, tubercules, légumineuses).

Ton assiette parfaite

Légumes

  • Giraumon
  • Christophine
  • Gombo
  • Aubergine
  • Courgette
  • Laitue
  • Carotte crue

Féculents

  • Patate douce
  • Dachine
  • Ignames
  • Manioc
  • Riz
  • Pâtes
  • Carotte cuite

Protéines

  • Oeuf
  • Poisson
  • Volaille
  • Viande rouge
  • Tofu, Soja
  • Lentilles
  • Noix ( amande, cajou….)

Voici des combinaisons-types :

Le matin : fruits, céréales, protéines (œufs)
Le midi : légumes vert, crudités, tubercules, protéines (volaille, poisson)
Le soir : légumes, céréales, légumineuses.

Combiner les féculents avec des légumes verts et crudités pour baisser la charge glycémique** du repas.

Je vous conseille de consommer les fruits et légumes les plus frais possible, pour éviter des pertes importantes en vitamines et minéraux.
Enfin, sachez que les fibres contenues dans les fruits et légumes vont favoriser le maintien et la prolifération de notre flore intestinale (bonnes bactéries), laquelle est essentielle pour une bonne immunité, le bon fonctionnement du système digestif, et, plus globalement, pour l’équilibre de notre organisme tout entier.

 

* L’indice glycémique (IG) est une notion très importante en nutrition. Elle est plus importante que la notion de calories, qui n’est pas significative.
Par ex, 800 kcal de d’avocat n’auront jamais le même impact que 800 kcl de gâteaux. La notion d’indice glycémique permet de classer les différents aliments contenant des glucides (sucres) en fonction de leur capacité à agir sur la glycémie (taux de sucre dans le sang), cest à dire leur impact réel dans notre organisme.
Lorsqu’on consomme un aliment à IG élevé, l’élévation de la glycémie dans le sang sera importante. Une grande quantité d’insuline sera alors produite pour rétablir l’équilibre et « débarrasser » notre sang du sucre excédentaire. Conséquences : le stockage du glucose (non utilisé immédiatement) sous forme de graisse corporelle ET une chute rapide de la glycémie, entrainant coup de fatigue et fringale. A contrario, avec des aliments à IG bas, l’élévation de la glycémie sera faible, la production d’insuline sera donc modeste. Le glucose servira de source d’énergie plus longtemps, donc pas de stockage dans nos réserves adipeuses. Un taux de sucre sanguin stable permet par ailleurs une meilleure concentration et pas de fringale.

** La charge glycémique indique l’impact d’un repas entier sur la glycémie, en fonction de l’IG des aliments qui le composent

Ouvrir WhatsApp
1
Besoin d'aide ?
Bonjour !
En quoi je peux vous aider ?